Agence Passerelles tendances RP 2018

RP-eRP, les 5 tendances phares de 2018

L’évolution constante des usages digitaux, l’ascension fulgurante des nouvelles technologies et l’arrivée remarquée des digital natives, impactent fortement la com’ et bousculent les codes des RP. En ce début d’année 2018, l’agence Passerelles livre ses conseils pour une communication RP réussie.

TOP 5 des tendances à retenir.

1. Les médias instantanés se pérennisent

En 2018, la tendance est dans le « tout, tout de suite ! ». Avec l’avènement des nouveaux médias, tels qu’Instagram et Snapchat, les formats visuels et instantanés sont très prisés, jugés plus parlants et plus directs.
Il a quelques mois déjà, de grands médias français (Le Monde, Cosmopolitan, L’Equipe, Konbini, Melty, Tastemade, Paris-Match, Vice) se sont lancés sur la plateforme Discover de Snapchat pour toucher un public jeune (CF notre article « Quand les médias investissent Snapchat »).

 

2. Plus possible de faire l’impasse sur les influenceurs

Ils sont devenus indispensables pour les marques : instagrameurs, blogueurs, youtubeurs. Ces stars du net sont bien connues de tous et combinent succès et efficacité. Ils s’imposent comme des acteurs incontournables pour mettre en place des stratégies eRP efficaces notamment grâce à leurs puissantes communautés. A Bordeaux, on pense notamment aux Pavés bordelais (lifestyle), à Lisa Germaneau (mode) ou encore à PAPILLES et Pupilles (food).

En parallèle, notons l’émergence de nouveaux leaders d’opinion, « les micro-influenceurs ». Ce sont des individus, qui ont construits leurs fan bases* grâce à leurs expertises ou leurs passions pour un secteur. C’est parce qu’ils sont dotés d’un niveau d’engagement bien plus élevé que les célébrités, que les consommateurs sont plus susceptibles de suivre leurs recommandations.

À titre d’exemple, les Vins d’Alsace ont fait appel à une dizaine d’influenceurs dont Joaquim et Floriane Aguera pour promouvoir leurs vins auprès d’une cible jeune, urbaine et trendy et générer de la visibilité autour de leur événement « Drink Alsace ». Résultats : 26 publications pour un reach** de 380 000 !

3. Les press-rooms ont le vent en poupe

Il s’agit d’espaces on-line où les communiqués de presse (et autres outils presse) sont accessibles gratuitement. C’est une méthode simple permettant d’augmenter la visibilité des contenus auprès des journalistes, car ils sont en permanence disponibles.
Pour mettre en ligne leurs press-rooms, les entreprises peuvent faire le choix d'utiliser des plateformes externalisées telle que Babbler ou d'intégrer leur salle de presse au sein de leur site web.

4. Smart Data ou rien

Les smart data sont toujours d’actu ! Ces données intelligentes permettent une nouvelle approche, qui consiste à extraire les informations les plus pertinentes parmi la masse de données.
En RP, cela revient à envoyer aux journalistes des contenus en accord avec leurs préférences éditoriales, et ils aiment ça ! Le principe : envoyer le bon message, au bon moment, aux médias cibles afin de se positionner comme une source d’information fiable et pertinente.

Infographie :
Crédit image : Eyrolles – Lulu Pinney
Alain Joannès : Data journalisme – Bases de données et visualisation de l’information, CFPJ Éditions


5. Le dossier de presse, c’est plus automatique

Longtemps incontournable, ce concentré d’informations qui a accompagné les RP depuis le commencement serait-il en train de disparaitre ?

Avec la facilité d’accès à l’information sur Internet, les journalistes ne sont plus aussi friands de dossiers fastidieux et vont de plus en plus souvent chercher les informations par eux-mêmes. Mais il est vrai qu'un dossier de presse bien fait, très synthétique, incluant iconographie ou vidéos et accessible en ligne est toujours apprécié par les reporters qui courent après le temps. On oubliera donc les dossiers de presse "bibles" pour privilégier ceux d'une petite dizaine de pages !

En résumé, cette année : privilégiez les formats courts et concis car, en 2018, utilité et efficacité seront les mots d’ordre.

En bref, en 2018, de nouveaux usages vont se développer et pas que dans les RP !

Les fakes news continueront à ébranler le web, effritant la confiance en l’information.

Le format phare du moment, la vidéo, va continuer à se répandre quitte à devenir le seul format possible sur certaines plateformes (exemple avec Watch, la plateforme de vidéos originales de Facebook).

Les chatbots (logiciels de discussion boostés à l’intelligence artificielle), s’installeront pleinement dans le quotidien des consommateurs : que ce soit pour commander une pizza ou pour répondre à nos questions.

La réalité augmentée et la réalité virtuelle vont poursuivre leur ascension. Si la tendance ne s’est pas encore généralisée, cela ne saurait tarder, grâce notamment au développement d’offres Apple, Google et Samsung.

Les médias vont donc devoir s’adapter aux consommateurs en personnalisant davantage l’offre pour rendre l’information toujours plus attractive.

*fan base = communauté de fan
**reach = nombre d’utilisateurs qu’une publication peut atteindre