80% de touristes gourmands? Passerelles lance le Gourmandisme©

Quelle importance les Français accordent-ils au tourisme gourmand ? L’agence Passerelles a mené l’enquête* et le résultat est sans appel : dans leur to-do list de voyage figure bel et bien la « rencontre » avec la gastronomie locale sous toutes ses formes, comme peuvent l’être la visite de musées ou de grands sites touristiques. De l’assiette au terroir : 80% de «  gourmandistes » ! Un néologisme dont l’agence de RP/E-RP fait son nouveau pôle d’expertise en cette rentrée 2016 !

Sondage exclusif : 80% de touristes gourmands

Selon un sondage réalisé cette semaine par l'institut Opinéa pour l’Agence Passerelles*, le terroir et la gastronomie sont des préoccupations essentielles pour les Français lors de vacances ou de courts séjours : ils sont près de 80% à déclarer accorder une réelle importance au tourisme gourmand lors du choix de leur destination.

Se faire "un bon resto de spécialités locales" (31% des personnes interrogées) arrive en tête des activités gourmandes favorites, devant "une dégustation chez un producteur au cœur du terroir (26%), ou "acheter des produits du terroir sur un marché" (19%) mais bien loin devant l'idée partir à la découverte d'une "route des vins ou gourmande" (8,4%) ou d'une "fête gastronomique" (7%).

sondage

Le terroir, une vraie expérience dans l'air du temps

vin

Dépoussiérée, décloisonnée, la gastronomie est devenue synonyme d’expérience. Les grands chefs attirent des publics toujours

plus élargis, les producteurs ouvrent les portes de leurs exploitations pour partager savoir-faire et passion : tandis que la gastronomie perd sa connotation trop élitiste pour se recentrer sur les notions de qualité, le terroir devient "the new chic" !

Se « frotter à la vie locale » permet tout autant de découvrir une ville que les visites de musée, comme le révélait le site Air BnB l’an passé en faisant du Marché des Capucins à Bordeaux l’un des top-lieux à découvrir en 2016 en France (source : www.airbnb.fr) !

Une tendance nommée "Gourmandisme®" !

Profiter de son séjour pour découvrir le terroir local, ou bien faire de la gastronomie un critère déterminant dans le choix de son séjour ? Passerelles a donné un nom à ce phénomène : le "Gourmandisme®". Un néologisme qui veut rappeler que le touriste est gourmand de terroir et qu'il veut le consommer sous toutes ses formes, lors d’une fête de village comme en cherchant avec frénésie le meilleur resto de gastronomie locale. Et comme ce fut le cas pour l’œnotourisme, l’idée est de faire sortir le produit de l’assiette comme le divin nectar se découvre aujourd’hui loin du verre, au détour d’une balade dans le vignoble ou d’une visite de cave.

L’expertise Passerelles

L'opportunité est bien là, mais le sondage Opinéa pour Passerelles* montre aussi que le tourisme gourmand est encore peu assimilé à une offre formalisée (routes gourmandes et fêtes gastronomiques sont peu citées, contrairement aux dégustations et restaurants qui arrivent en tête des préférences). En enrichissant l’agence d’un pôle "Gourmandisme®" confié à la communicante et blogueuse Anne Quimbre, l’agence Passerelles entend bien contribuer à la structuration d'une véritable offre touristique thématique en proposant conseils et expertise aux territoires, châteaux et autres sites gourmands.

"Qu'il s'agisse de rendre plus alléchant un produit touristique existant, comme de le promouvoir notamment via les médias sociaux, nous voulons aider nos  clients de ce secteur à profiter d'une manne potentielle de 80% de "gourmandistes" précise Chantal Carrère-Cuny, Présidente de Passerelles.

* sondage réalisé par Opinéa pour Passerelles sur un échantillon de 1012 personnes représentatif de la population âgée de 18 à 65 ans, entre le 22 et 27 septembre 2016
**Mention obligatoire "Sondage Opinéa pour Passerelles