La revue social média d'octobre

Qu’est-ce qui est le plus surprenant : que les grands médias français investissent une plateforme conçue pour les « millennials » ? Ou que le géant Facebook lance sa plateforme de réseau social interne ? Cela va sans dire, cet automne est encore riche en nouveautés sur la planète social média. La team Passerelles a décrypté l’actualité des réseaux sociaux.

Les médias français sont arrivés sur Snapchat Discover

Nous y avions consacré un article fin septembre. 8 médias français ont été sélectionnés pour figurer dans la partie "Discover" de l'application. Jusqu'à présent, nuls contenus francophones en suggestions. On y retrouve des supports déjà bien positionnés sur des formats accrocheurs et "social média friendly" : Konbini, Vice, Melty, Tastemade. Mais aussi de grands supports plus traditionnels comme le Monde, L’Équipe, ou ciblés trentenaires comme Cosmopolitan.

Quel intérêt pour les médias ? Discover offre un espace de visibilité considérable car utilisé par 9,6 millions de personnes chaque mois. De plus 60% des « millénnials » s’y connectent chaque jour.

Quel bilan après cette première phase de lancement ?

Les chiffres sont impressionnants. A titre d’exemple, Melty aurait 1 à 2 millions de visiteurs chaque jour.

En ce qui concerne les contenus proposés : les sujets "divertissement" et "actualité" au format visuel sont privilégiés (comme le révèle l’enquête de Marie Turcan pour Business Insider France).

Si vous n’êtes pas familiers avec l’application : Discover se situe à droite de l’appareil photo (cet article du Blog du modérateur présente l’ergonomie de la plateforme).

Facebook lance « workplace »  

Jusqu’à présent, la plateforme professionnelle de Facebook permettant aux entreprises de se doter d’un réseau social était uniquement utilisée en version bêta. Parmi les principales entreprises françaises choisies pour tester la plateforme, on retrouvait : Danone, Renault Retail Group, la SNCF.

Désormais, la plateforme est disponible à toutes les entreprises.

Avec cette initiative, Facebook se positionne comme concurrent direct des éditeurs de réseaux sociaux d’entreprises, mais va-t-il gagner cette nouvelle bataille ? A suivre.

Étude : les 11-12 ans sur les réseaux sociaux

L’agence Heaven en partenariat avec Génération Numérique (association qui intervient dans les établissements scolaires) a présenté récemment une étude sur les pratiques des pré-ados sur les réseaux sociaux. On les nomme les « social natives », car ils sont nés avec les réseaux sociaux et les utilisent en masse (même si dans la théorie, ils n’en ont pas encore le droit). Un sujet très intéressant puisqu’il met en avant des données souvent méconnues.

Les principaux résultats révèlent que :

  • Le smartphone est le « cordon ombilical » de cette génération: 78% des élèves de cinquième possèdent un smartphone (selon une enquête de 2016 du réseau Morphée et e-Enfance) et en moyenne, les 7-12 ans passent 5h40 sur leur appareil chaque semaine (selon une étude d'Ipsos de 2016)
  • Facebook un réseau social pour les parents: ce n'est pas sur Facebook que ces jeunes passent le plus clair de leur temps, mais sur leurs successeurs. Instagram et Snapchat sont les deux applications qu'ils préfèrent. 74% possèdent un compte Snapchat en cinquième, contre moins d'un inscrit sur deux à Facebook.
  • Snapchat, premier sur le podium des réseaux: l’application compterait 600 000 utilisateurs de 11-12 ans en France, sur 8 millions d'inscrits, selon Heaven.