Passerelles, des Relations Publiques aux Relations Uniques®

"Relations Publiques" ! Depuis 1948, date de la création par Georges Cravenne de la 1ère agence de "RP" en France, ce terme a bien évolué.

Traduit littéralement de l'anglais "Public Relations", les relations publiques ont été rebaptisées en 2011 "Relations Publics" par le Syndicat professionnel Syntec RP, pour coller davantage à la réalité d'un métier et rappeler que les actions que nous menons ne sont pas nécessairement "publiques" mais destinées aux Publics de l'entreprise.

Au-delà du seul nom, nos méthodes ont fortement évolué au cours des décennies. La révolution Internet a changé la donne, provoquant notamment la mutation des médias écrits et multipliant les canaux d'influence.

L'influence, toujours plus stratégique

L'influence est toujours plus stratégique car selon l'enquête annuelle Nielsen[i], l'avis de "l'entourage et des prescripteurs" est la 1ère  source d'influence des consommateurs.

Identifier les véritables leaders d'opinion, les consulter, les écouter, leur transmettre les valeurs de nos clients et contribuer ainsi à asseoir leur crédibilité, leur notabilité, tels sont nos objectifs.

Mais ceci impose de bâtir des relations sur-mesure, ce qui sonne le glas des relations publiques ou relations presse de masse.

Nous devons être uniques :

  • dans la relation avec nos clients,
  • dans la mise en valeur de leur ADN,
  • dans la relation avec les prescripteurs.

 

Les relations avec les publics doivent devenir Uniques

Les relations publiques sont mortes, vive les Relations Uniques !

 


[i] Enquête Nielsen "Global Trust in Advertising and Brand messages"

web headers