Compétitions, oui mais…

Alors que l'été a été marqué par les J.O., -la compétition souveraine-, de nombreuses agences de communication vont s'affronter cet automne pour tenter de remporter des "budgets", à l'issue de consultations organisées par des entreprises ou des collectivités.

Nul intérêt pour elles d'être sur le podium si la médaille d'or leur échappe. Le bronze et l'argent ne font pas bouillir la marmite !

A l'ouverture de la "saison" des appels d'offre (qui dure parfois toute l'année), il est bon de rappeler quelques règles, histoire que vous ne perdiez pas votre temps et respectiez celui des agences :

Limitez-vous à 3 agences consultées, faites un brief écrit et soyez clair dans vos objectifs, vos attentes et vos critères de choix. Définissez un budget : soyez réaliste, vous ne trouverez pas une Ferrari au prix d'une Logan, ou alors elle sera pilotée par des juniors ou des stagiaires !

Laissez suffisamment de temps (minimum 3 semaines) pour que l'agence fasse sérieusement son travail de recherche, d'analyse, de stratégie et de création.

Et si vous voulez être certain de rater votre consultation : multipliez les prestataires consultés (sans le leur dire), ne leur donnez pas de brief écrit, laissez-les fixer vos objectifs, ne répondez pas à leurs questions, ne leur communiquez pas votre budget, ne leur permettez pas de présenter leur recommandation (une note écrite suffira !), enfin, une fois votre choix fait, oubliez d'en informer les candidats malheureux et ne leur dites surtout pas les raisons de leur insuccès !

Et tant pis si progressivement la profession se paupérise, la matière grise s'atrophie, la créativité se raréfie… et votre image se racornit !